​Ecriture

Pour toutes commandes, réservations, questions, retrouvez notre formulaire 

​Âme Brisée

​Akira Mizubayashi

Résu​​​​​​​mé :

​Tokyo, 1938. Quatre musiciens amateurs passionnés de musique classique occidentale se réunissent régulièrement au Centre culturel pour répéter. Autour du Japonais Yu, professeur d’anglais, trois étudiants chinois, Yanfen, Cheng et Kang, restés au Japon, malgré la guerre dans laquelle la politique expansionniste de l’Empire est en train de plonger l’Asie.
Un jour, la répétition est brutalement interrompue par
l’irruption de soldats. Le violon de Yu est brisé par un militaire, le quatuor sino-japonais est embarqué, soupçonné de comploter contre le pays. Dissimulé dans une armoire, Rei, le fils de Yu, onze ans, a assisté à la scène. Il ne reverra jamais plus son père... L’enfant échappe à la violence des militaires grâce au lieutenant Kurokami qui, loin de le dénoncer lorsqu’il le découvre dans sa cachette, lui confie le violon détruit. Cet événement constitue pour Rei la blessure première qui marquera toute sa vie...

Dans ce roman au charme délicat, Akira Mizubayashi explore la question du souvenir, du déracinement et du deuil impossible. On y retrouve les thèmes chers à l’auteur
d’Une langue venue d’ailleurs : la littérature et la musique, deux formes de l’art qui, s’approfondissant au fil du temps jusqu’à devenir la matière même de la vie, défient la mort.

Le mot du libraire :

​"​​Akira Mizubayashi nous livre un roman écrit en français !
Mêlant musique, amour de la langue française et la féérie des contes japonais.

Tout commence un jour de novembre 1938, à Tokyo.
Quatre amoureux de la musique - formant un quatuor sino-japonais - se réunissent pour jouer du violon. Jusqu'au moment où un caporal de l'armée impériale détruit, dans un acte des plus violent, l'âme du violon de Yu.

Telle une partition, ce roman entremêle différents moments de leurs vies, avec harmonie.
Un livre qui s'écoute !"


Votre avis nous intéresse !

​Le​s Jours Barbares

​​René Frégni
Résumé :

​ ​​​Le coronavirus est peut-être notre dernière chance. « Il lui avait inoculé le virus redoutable de la vertu », écrit Victor Hugo. Puisse ce virus nous contraindre à cette vertu. Nous avons quelques mois pour ouvrir les yeux, pour nous rendre compte que dans les banques il n’y a rien, que les vraies richesses sont autour de nous, ces géraniums sauvages, ces bourgeons qui éclatent partout, cette lumière unique qui n’existe nulle part ailleurs. Le paradis est partout. Nous y sommes.

Le mot du libraire :

​​"​​​​Merci à la belle initiative des éditions gallimard.
Je reçois ce matin un mail me proposant un achat "gratuit" de la part de la collection "tracts" .
Voici le lien que je vous recommande vivement car cette collection est vraiment très très bonne .
Https://tracts.gallimard.fr
J'ai personnellement lu "les jours barbares" de René Fregni.
MERCI BEAUCOUP



Votre avis nous intéresse !

Le ​bal des ombres

​Joseph O'Connor

Résu​​​​​​​mé :

1878, Londres. Trois personnages gravitent autour du Lyceum Theatre : Ellen Terry, la Sarah Bernhardt anglaise; Henry Irving, grand tragédien shakespearien, puis Bram Stoker, administrateur du théâtre et futur auteur de Dracula. Loin d’une légende dorée où tous les pas mènent vers la gloire, la destinée de Bram Stoker se révèle un chemin chaotique mais exaltant. Dans ce livre inventif, Joseph O’Connor utilise toutes les ressources du romanesque pour donner vie au Londres foisonnant de l’époque victorienne. S’appuyant sur des personnages réels – outre Stoker, Irving et Terry ont aussi marqué leur temps –, il efface les frontières entre fiction et réalité. On croise ainsi le sulfureux Oscar Wilde, l’ombre de Jack L’Éventreur, ou encore… celle de Dracula. Plein de charme et d’esprit, ce roman annonce l’arrivée de Joseph O’Connor dans le catalogue de Rivages.

Le mot du libraire :

​"​Plongez dans le Londres du XIXème siècle.
Découvrez les coulisses de la vie du Lyceum avec Ellen Terry, Bram Stoker, Henry Irving.
Partagez leur joie, leur jalousie, leur souffrance mais avant tout leur amitié.
Un roman plein de rythme et de variations narratives !
"


Votre avis nous intéresse !

​Le pays des autres

​Leyla Slimani
Résumé :

​ ​​En 1944, Mathilde, une jeune Alsacienne, s'éprend d'Amine Belhaj, un Marocain combattant dans l'armée française. Après la Libération, elle quitte son pays pour suivre au Maroc celui qui va devenir son mari. Le couple s'installe à Meknès, ville de garnison et de colons, où le système de ségrégation coloniale s'applique avec rigueur. Amine récupère ses terres, rocailleuses ingrates et commence alors une période très dure pour la famille. Mathilde accouche de deux enfants : Aïcha et Sélim. Au prix de nombreux sacrifices et vexations, Amine parvient à organiser son domaine, en s'alliant avec un médecin hongrois, Dragan Palosi, qui va devenir un ami très proche. Mathilde se sent étouffée par le climat rigoriste du Maroc, par sa solitude à la ferme, par la méfiance qu'elle inspire en tant qu'étrangère et par le manque d'argent. Les relations entre les colons et les indigènes sont très tendues, et Amine se trouve pris entre deux feux : marié à une Française, propriétaire terrien employant des ouvriers marocains, il est assimilé aux colons par les autochtones, et méprisé et humilié par les Français parce qu'il est marocain. Il est fier de sa femme, de son courage, de sa beauté particulière, de son fort tempérament, mais il en a honte aussi car elle ne fait pas preuve de la modestie ni de la soumission convenables. Aïcha grandit dans ce climat de violence, suivant l'éducation que lui prodiguent les Soeurs à Meknès, où elle fréquente des fillettes françaises issues de familles riches qui l'humilient. Selma, la soeur d'Amine, nourrit des rêves de liberté sans cesse brimés par les hommes qui l'entourent. Alors qu'Amine commence à récolter les fruits de son travail harassant, des émeutes éclatent, les plantations sont incendiées : le roman se clôt sur des scènes de violence inaugurant l'accès du pays à l'indépendance en 1956.

Le mot du libraire :

​​"​​Leila Slimani ​s'inspire de la vie de ses grands parents ​pour le premier tome de cette trilogie.  Avec simplicité, elle ​évoque différents sujets comme la montée du nationalisme avant l'indépendance marocaine, les différences hommes-femmes encore plus marquées à l'époque, les difficultés d'insertion pour une femme française dans le Maroc et l'amour de la terre d'un paysan .

​Ce livre ne ressemble en rien à "chanson douce" qui avait eu le prix goncourt en 2016.

​Très bonne lecture en tout cas


Votre avis nous intéresse !

Le Discours

Fabrice Caro

Résu​​​​​​​mé :

​« Tu sais, ça ferait très plaisir à ta sœur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie. » C’est le début d’un dîner de famille pendant lequel Adrien, la quarantaine déprimée, attend désespérément une réponse au message qu’il vient d’envoyer à son ex.
Entre le gratin dauphinois et les amorces de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, se dessine un itinéraire sentimental touchant et désabusé, digne des meilleures comédies romantiques.
Un récit savamment construit où le rire le dispute à l’émotion.

Le mot du libraire :

​"Comédie familiale qui nous rappelle que souvent, nous sommes bien seul au milieu des autres.

​Raffraichissant "


Votre avis nous intéresse !

Né d'aucune femme

Franck Bouysse
Résumé :

​ ​"Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
— Et alors, qu'y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose."

Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.
Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec 'Né d’aucune femme' la plus vibrante de ses oeuvres.
Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

Le mot du libraire :

​"Attention, ce livre extrêmement bien écrit est très dérangeant. Ame sensible, s'abstenir!

​Mais, si on se laisse aller dans cette histoire, c'est envoûtant, palpitant jusqu'à la dernière phrase.

​L'histoire de Rose, 14 ans, qui va connaître un destin impensable! 

​A lire absolument"


Votre avis nous intéresse !

​Etés Anglais

​Elizabeth Jane Howard

Résu​​​​​​​mé :

​Juillet 1937. À Home Place, au cœur du Sussex, jardiniers, femmes de chambre et cuisinière sont sur le pont. La Duche orchestre le ballet des domestiques avant l’arrivée de ses trois fils, Hugh, Edward et Rupert Cazalet, en chemin depuis Londres avec épouses, enfants et gouvernantes. Où dormira Clary, adolescente mal dans sa peau en plein conflit avec sa belle-mère ? Quelle robe portera Villy, ancienne ballerine désormais mère au foyer ? Polly, terrorisée à l’idée qu’une guerre éclate, s’entendra-t-elle avec sa cousine Louise qui rêve de devenir actrice ? Rachel, la seule fille de la Duche, trouvera-t-elle un moment pour ouvrir la précieuse lettre de son amie Sid ?
Non-dits, chamailleries, profonds chagrins… Aux préoccupations des adultes font écho les inquiétudes des enfants, et à la résilience des femmes, qu’elles soient épouses, fillettes ou domestiques, répond la toute-puissance – ou l’impuissance – des hommes. L’été regorge d’incertitudes mais, sans l’ombre d’un doute, une nouvelle guerre approche : entre pique-niques sur la plage et soirées auprès du gramophone, il faudra inventorier lits de camp et masques à gaz.

Le mot du libraire :

"Tea Time is coming !

Ce premier volume de la saga des Cazalet est la lecture idéale pour célébrer l’arrivée du printemps.
Il se déguste agrémenté d’une tasse de thé, à l’ombre d’un chêne laissant échapper le chant des oiseaux.
Les petites turpitudes et les quelques drames de cette famille nombreuse rencontrent les grands maux de l’Histoire en ce milieu des années 1930.
Finesse et délicatesse sont au rendez-vous.
Seul bémol à ce premier opus, il faudra patienter jusqu’à la fin de l’année pour avoir la suite..."


Votre avis nous intéresse !

​La possibilité du ​jour

​ Emilie Houssa

Résumé :

​Nice - 1947. Aurore Félix, jeune Niçoise, s'apprête à faire ses adieux à sa famille, son pays et au soleil méditerranéen pour rejoindre son beau G.I. Martin en terre promise des États-Unis d'Amérique. Elle rêve alors à une nouvelle vie, faite de promesses de liberté et de cet avenir fabuleux que seul le « Nouveau Monde » semble pouvoir offrir. Mais une fois l'Atlantique traversé, Aurore découvre que son fiancé ne l'a pas attendue. Abandonnée, sans repère, elle ne fera pas demi-tour et se retrouve à tenter de vivre sa vie sur ces terres inconnues. La vie d'Aurore s'écrit ainsi dans les plis de l'Histoire, du fin fond du Midwest, jusqu'à New York et Montréal ; des combats pour les droits des femmes à la lutte pour l'égalité civique et la liberté de chacun.
Dans ce tourbillon constant, la liberté d'Aurore se dessine en creux. Elle deviendra mère, recréera un foyer peu conventionnel et se battra sans relâche pour trouver sa place. Il y a comme ça des vies oubliées qui racontent toute l'histoire d'une société.

Le mot du libraire :

"À la sortie de la Seconde guerre mondiale, Aurore Félix, une jeune niçoise, s’impatiente à l’idée de retrouver son promis, un soldat américain revenu sur ses terres.

Ce voyage la transportera dans un ailleurs sans repères où tout est à refaire.
Nous suivons le fil de sa vie qu’elle tisse avec soin ou emportement mais dont les morceaux, in fine, se rejoignent en un patchwork délicieux pour nous, spectateurs.

Une justesse émane des différents questionnements, des diverses embûches et de la naïveté salvatrice du personnage.

Emilie Houssa a une approche quasi métaphysique de l’Homme dans son second roman. Une mélancolie émane de son écriture soignée. Elle fait la part belle à tous ces marcheurs anonymes qui avancent tant bien que mal dans la vie, ce combat."


Votre avis nous intéresse !

Votre Commande :

Pour toutes commandes, réservations, questions, remplissez ce formulaire et nous vous répondrons dans les 24h.

* Champs obligatoires

+ Add a Page Block or drag an element into the page
>